Blogue

Maintenance industrielle

La maintenance industrielle


La maintenance industrielle est un concept qui existe depuis l’industrialisation et qui se définit par la réparation ou le maintien d’équipements permettant d’assurer le bon fonctionnement de la production.

Il existe 2 types de maintenance.

La maintenance corrective qui consiste à corriger un problème à la suite d’une panne ou d’un bris

La maintenance préventive qui est effectuée dans le but d’éviter ou de réduire les probabilités d’un bris.

Dans plusieurs PME la maintenance est souvent faite par un opérateur d’expérience qui connaît les équipements de l’entreprise. Aujourd’hui avec la complexification des équipements, la spécialisation des équipements, les panneaux de contrôle de plus en plus complexe, il est difficile pour une personne de faire une bonne maintenance si elle n’a pas certaines compétences et connaissances dans le domaine.

Il est aussi important de mentionner qu’avec la complexification des équipements vient une augmentation considérable du coût d’achat de l’équipement. Quelle entreprise veut que sa machine à 500 000$ ait une durée de vie de 5 ans au lieu de 10 ans puisque la maintenance préventive n’a pas été fait correctement? C’est malheureusement ce qui est trop souvent vu dans plusieurs entreprises.

Les solutions

Afin d’éviter cette détérioration rapide, la solution est souvent plus simple qu’on l’imagine. Un calendrier de maintenance préventive est souvent une solution simple et efficace. Ce calendrier regroupe l’ensemble des équipements de la production et les activités de maintenance qui doivent être effectuées ainsi que leur fréquence. Plusieurs outils en ligne sont disponibles afin de numériser ce calendrier. De cette façon, les éléments principaux de la maintenance préventive sont pris en compte et suivis. Les outils numériques de planification de maintenance permettent aussi de créer des procédures de maintenances claires et imagées pour les tâches récurrentes du calendrier de maintenance préventive. Cela permet de sauver du temps et de faire exécuter les tâches par des employés moins spécialisés tout en assurant que la maintenance sera faite de la bonne façon.

Une autre bonne pratique à la maintenance est de sensibiliser les opérateurs. Les opérateurs sont les yeux et les oreilles de la production. Par exemple, un changement du son d’un système hydraulique d’un équipement peut être un indicateur qu’il est temps de faire la maintenance avant son bris.

Le suivi des bris est aussi un point critique de la maintenance préventive. En compilant les bris survenus, il est possible pour l’entreprise d’identifier les machines ou éléments clés de la production qui devraient être améliorés ou revus pour limiter les arrêts imprévus. Cela permet aussi de mieux prévoir les stocks de pièces de rechange à avoir. La plupart des logiciels de gestion de maintenance (GMAO) permettent de faciliter ce suivi.

Finalement, avec l’industrie 4.0, il est possible de mettre des capteurs afin d’avoir une meilleure vision sur les équipements. Je vous invite à lire le blog sur l’industrie 4.0 afin de mieux comprendre son application.

Bref, la maintenance industrielle a elle aussi évolué avec les années. Un bon calendrier de maintenance, une sensibilisation des opérateurs et utiliser adéquatement l’industrie 4.0 sont des éléments à considérer dans son entreprise pour éviter des problèmes et sauver de l’argent.