Pourquoi l’industrie 4.0?


Depuis quelques années, l’industrie 4.0 se retrouve un peu partout dans les médias, les conférences, et les événements pour les manufacturiers et transformateurs. Plusieurs entreprises voient l’industrie 4.0 comme quelque chose de gros qui coûtera beaucoup d’argent. C’est vrai que lorsqu’on écrit industrie 4.0 sur Google, les premières images qui apparaissent sont des pictogrammes avec des robots et un réseau.  Il est normal que vous soyez un peu perdu.

La définition de l’industrie 4.0 selon la BDC consiste à surveiller et à contrôler en temps réel vos machines et votre équipement en installant des capteurs à chaque étape du processus de production.

En plus des équipements, lorsque qu’on parle de l’industrie 4.0 on inclut souvent la numérisation des entreprises par des logiciels afin d’économiser du temps.

Comment faut-il voir l’industrie 4.0?

L’industrie 4.0 n’est pas une fin, et ce n’est surtout pas un courant de pensée. L’industrie 4.0 est un thème qui regroupe plusieurs outils afin de faire mieux une étape ou une opération. Un outil, comme n’importe quel autre outil doit être évalué selon des critères propres à l’entreprise. Ci-dessous, je vais vous présenter 2 exemples simples qui vous permettront de mieux comprendre l’application de l’industrie 4.0.

Bris mécanique régulier sur des équipements

Une entreprise a souvent des problèmes avec 2 ou 3 équipements sur sa chaîne de production. L’entreprise se demande si elle doit mettre des capteurs et les connecter sur un logiciel afin de mieux contrôler ses équipements (industrie 4.0). Il s’agit ici certainement d’une possibilité de l’industrie 4.0. Par contre, il est important que l’entreprise se questionne sur la source du bris. Même avec l’industrie 4.0, la méthode de réflexion et de diagnostic reste la même. Est-ce que les bris sont causés par une mauvaise maintenance? Aucun plan de maintenance ni de calendrier de maintenance? Est-ce que les maintenances recommandées par le fabricant sont effectuées? Peut-être que la source du problème ici est un simple oubli dans la maintenance de base et que l’industrie 4.0 en mettant des capteurs sur l’équipement ne réglera pas la problématique.

Problème d’efficacité et communication entre les départements

Une entreprise a plusieurs problèmes de communications entre les départements. Certaines commandes reçues sont perdues, ou elles ne sont tout simplement pas transmises à la production. Le dirigeant est très préoccupé par la situation et certains clients montrent de l’impatience. Le dirigeant s’est fait conseiller un logiciel qui permet de gérer tout au même endroit et d’utiliser seulement ce logiciel entre tous les départements. Encore une fois, dans cette situation, il est important de bien comprendre la problématique de communication. Changer tous les logiciels pour 1 seul est extrêmement coûteux et long.  Peut-être qu’un simple pont entre 2 logiciels serait suffisant? Peut-être qu’une validation journalière ou hebdomadaire serait suffisante. Bref, il est important de faire un diagnostic avant de tout changer et de risquer des erreurs coûteuses. C’est pourquoi Investissement Québec a mis en place un programme de financement de diagnostique numérique.  L’approche du diagnostic est de prendre le temps de bien évaluer la situation actuelle de l’entreprise, ainsi que ses objectifs futurs. Il sera alors beaucoup plus facile de choisir les bons outils pour régler les problèmes opérationnels. Il est donc important de retenir que l’industrie 4.0 n’est pas une école de pensée ou une mode. C’est un outil actuel pour répondre à un problème réel.